Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2016

Cole Swenson, Si riche heure

Swensen by Carl Sokolow.jpg

Photo Carl Sokolow

 

Le 1er décembre : La Chasse

 

À chaque mois

son animal

animal

 

rythme la régularité        un régulum

 

Pour construire un métronome

                                                 (reste une contre pulsation)

                                                 (poids)

                   et contre-poids, par exemple

                   sur le point, suspendu dans son toujours

pourvu que

 

Compte-les Mais c’est le cœur qui fait ça C’est sa tâche ; il compte

chaque instant de la vie d’une bête et le rend presque égal

 

Cole Swensen, Si riche heure, traduit de l’anglais par Maïtreyi et Nicolas

Pesquès, Corti, 2015, p. 113.

15/11/2013

Philippe Beck, Chants populaires

philippe beck,chants populaires,bête,homme,technique

Chaque poème ou chant populaire s'inspire ici d'un conte "noté" par les Grimm. (Avertissement, p. 7)

 

27. Technique

 

La force de l'homme est le point.

Celui-là sur le banc

fut un homme.

Celui-ci sur le banc continue.

Il devient ce qu'il est.

Qui est un homme ?

Bête se demande. Elle dit parfois : « Voilà un homme ».

Ou : « Voici »

Elle va sur lui. Droit devant.

Il prend un bâton et souffle dans le dur.

Il souffle autour.

Les braises sont

au visage de la bête.

Des pierres qui brillent.

Des pierres combatives.

Comme foudre mariée à grêle.

Bête sent qu'il y a une idée

dans le souffle. L cause

étonnement.

Et l'arrêt en plein vol.

En plein air.

Bête allée à Technicité.

En passant.

Elle vient bouche ouverte et tombée

(coquillage)

pays de violence et d'invention.

Silence et inauguration

dans la bête.

Avant les jeux.

Elle commence la vertu commune.

Et les tissus de vertu.

 

D'après « Le Loup et l'Homme »

 

Philippe Beck, Chants populaires, Flammarion,

2007, p. 85-86.