Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2017

Sophie Loizeau, caudal

             Loizeau Sophie.jpg

sur le modèle de redire, réécrire.

 

céleste toutes rectrices étalées à l’extrême ou bien cavernicole

au creux d’une petite dépression

c’est un mâle il n’en a pas (de vulve), il se tient sur le seuil puis

rétrograde en silhouette

d’abord mon ouïe qu’on agresse

 

rarement surprise mes sens affûtés extralucides

 

près du feu le flanc droit et la cuisse en été aussi dans cet échauffement

devant les deux baies, le jardin entre à flots

chat ou moyen duc la bête ambiguë.

 

she lit. impliquée dans she. la lectrice tous genres confondus

sa centaine d’hectares de territoire

 

Sophie Loizeau, caudal, Flammarion, 2013, np.

 

Écrire un commentaire