Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2021

Antoine Emaz, De l'air

             Antoine.JPG

Froid ((5.12.04)

 

dans le gris de l’hiver comme feutre

devenir d’un coup très vieux

 

des couches de lumière pâle

les unes sur les autres

jusqu’à ce gris flottant

entre ce qui se passe

et celui qui regarde

 

grand calme là

 

s’enliser sans fin

dans le terne

 

         *

 

jour court

et rabot lent du froid

on ne s’habitue pas

 

un jardin de fer

 

le géranium finit son rouge

 

le pan de ciment non peint

à travers les branches du prunus

 

un ciel d’étain

bloque la neige

 

tout est gourd

 

Antoine Emaz, De l’air, le dé bleu,

2006, p. 56-57.

Photo T.H., 2010

04/09/2013

Antoine Emaz, De l'air

imgres.jpeg

Rentrée (28.08.04)

 

la pluie grise moite orage devant

et puis plus rien comme si

ça s'effondrait dedans laissait

comme du sol nu raviné battu

 

peu à glaner dans cette fatigue

 

état sans poids attente

et la tête cherche une prise

pour la main

 

du sable rapporté sous les doigts

la mer maintenant son bruit

loin de ressac et d'écume

 

dans un entre-deux d'être

un vague

 

pluie sans sel

glycine dans l'eau trempée

fin de l'orage

 

tout s'égoutte

 

Antoine Emaz, De l'air, Le dé bleu,

 

2000, p. 48.

© photo Tristan Hordé