Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2021

Bashô, Friches (2)

basho_matsuo_10582.jpg

À l’ombre des fleurs

la nuit passée en voyage

évoque le chant

 

D’herbes l’appuie-tête

trempé par l’averse un chien

hurle dans la nuit

 

En voyage donc

j’aurai vu de ce bas monde

le grand nettoyage

 

De mes père et mère

le souvenir m’envahit

au cri du faisan

 

Ah le pays natal

sur mon cordon ombilical je pleure

au déclin de l’an

 

Bashô,  Friches (2), traduction René Sieffert, Presses orientalistes de France, 1992, p. 51, 61, 65, 67, 73.

Écrire un commentaire