Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2017

Paysages d'hiver et merles

DSC_0017.jpg

DSC_0018.jpg

DSC_0014.jpg

DSC_0016.jpg

07/12/2017

Jean Dubuffet & Valère Novarina, Personne n'est à l'intérieur de rien

 

                                      novarina2.jpg

                                                          

                                                                   1er décembre 1984

 

Très cher Jean Dubuffet,

 

   On sort des labyrinthes par les labyrinthes : tout à l’heure j’ai passé un long moment chez Jeanne Bucher au milieu de vos Mires(1), ce qui m’a bien vivifié… Vos signaux d’aventure m’envoient toujours autant d’énergie. Animons la matière ! Voilà donc quatre mois que je n’étais sorti en ville, perdu moi aussi dans un labyrinthe : dans mon île des Buttes-Chaumont j’ai vécu cet été assez complètement coupé du monde… Et j’ai maintenant sur ma table 200 pages écrites, pas du tout comme un livre mais plutôt comme un trou menaçant où il me faut maintenant me pencher pour voir un peu. Ça s’adresse si peu à l’humanité que je crois que je vais appeler ça Le Discours aux animaux. Vous êtes le premier animal parlant à qui j’avoue ce sombre titre.

 

Jean Dubuffet & Valère Novarina, Personne n’est à l’intérieur de rien, L’Atelier contemporain, 2014, p. 109.

 

1. Exposition « Jean Dubuffet Mires » à la galerie Jeanne Bucher, du 15 octobre au 10 décembre 1984.

 

Jean Dubuffet & Valère Novarina, Personne n'est à l'intérieur de rien

 

                                      novarina2.jpg

                                                          

                                                                   1er décembre 1984

 

Très cher Jean Dubuffet,

 

   On sort des labyrinthes par les labyrinthes : tout à l’heure j’ai passé un long moment chez Jeanne Bucher au milieu de vos Mires(1), ce qui m’a bien vivifié… Vos signaux d’aventure m’envoient toujours autant d’énergie. Animons la matière ! Voilà donc quatre mois que je n’étais sorti en ville, perdu moi aussi dans un labyrinthe : dans mon île des Buttes-Chaumont j’ai vécu cet été assez complètement coupé du monde… Et j’ai maintenant sur ma table 200 pages écrites, pas du tout comme un livre mais plutôt comme un trou menaçant où il me faut maintenant me pencher pour voir un peu. Ça s’adresse si peu à l’humanité que je crois que je vais appeler ça Le Discours aux animaux. Vous êtes le premier animal parlant à qui j’avoue ce sombre titre.

 

Jean Dubuffet & Valère Novarina, Personne n’est à l’intérieur de rien, L’Atelier contemporain, 2014, p. 109.

 

1. Exposition « Jean Dubuffet Mires » à la galerie Jeanne Bucher, du 15 octobre au 10 décembre 1984.

 

05/12/2017

Images du Bergeracois (Périgord)

 

chemi.JPG

château.jpg

Vignes.JPG

27/11/2017

Eaux de rivières et d'étangs : reflets

 

IMG_0220.jpg

IMG_0236.jpg

IMG_0381.jpg

DSC_0004.jpg

03/11/2017

E. E. Cummings, Érotiques

                         e. e. cummings,Érotiques,jacques  demarcq,dame,fleur,jardin

Ma dame, je vais vous toucher de mon esprit

Vous toucher et toucher et toucher

jusqu’à ce que vous m’accordiez

un soudain sourire, timidement obscène

 

(ma dame je vais vous toucher de mon esprit.) Vous

toucher, c’est tout,

 

légèrement et vous deviendrez tout à fait

avec une infinie facilité

 

le poème que je n’écris pas.

 

Edgar Estlin Cummings, Érotiques, traduction Jacques

Demarcq, Seghers, 2012, p. 113.

 

 

 

 

Exposition d'automne au Palmen Garten (Francfort), photos Chantal Tanet

IMG_0973.jpg

IMG_0976.jpg

IMG_0990.jpg

IMG_0984.jpg

IMG_0999.jpg

15/10/2017

Reflets dans l'étang

IMG_0699.jpg

IMG_0702.jpg

IMG_0703.jpg

09/09/2017

Art Roman du Roussillon : cloître d'Elne

FullSizeRender.jpg

2.jpg

3.jpg

4.jpg

02/09/2017

Art roman vendéen : abbaye de Nieul-sur-l'Autise, portail

 

DSC_0001.jpg

 

DSC_0005.jpg

DSC_0007.jpg

DSC_0010.jpg

 

27/08/2017

La mer et ses bords (Finistère) — photographies Chantal Tanet

 

La mer et ses bords, photos Chantal Tanet

La mer et ses bords, photos Chantal Tanet

La mer et ses bords, photos Chantal Tanet

La mer et ses bords, photos Chantal Tanet

13/08/2017

Eaux des étangs (Dordogne)

IMG_0702.jpg

IMG_0720.jpg

IMG_0722.jpg

IMG_0663.jpg

31/07/2017

Sei Shônagon, Notes de chevet

                                   Sei Shônagon.jpg

90. Gens qui ont un air de suffisance.

 

   Celui qui éternue le premier, le matin du jour de l’an.`

   La mine de l’homme qui a fait parvenir au poste envié l’enfant qu’il chérit, alors que de nombreux chambellans étaient en concurrence.

   Celui qui obtient le meilleur poste de l’année, quand sont nommés les gouverneurs de province, montre un visage triomphant, encore qu’il réponde : »Quoi donc ! C’est pour moi une étrange disgrâce ! » aux gens qui le félicitent et lui disent : « Vous avez été d’une habileté remarquable, et vous voilà un personnage. »

   Et aussi celui qu’un seigneur a choisi pour gendre, parmi de nombreux rivaux, doit se dire « Moi… »

   L’exorciste qui a chassé un démon opiniâtre.

   Au jeu de la rime cachée1 celui qui, tout de suite, devine quel est le caractère et le fait découvrir.

 

1.Il fallait deviner dans un poème chinois e caractère sur lequel un des joueurs avait le doigt.

 

Sei Shônagon, Notes de chevet, traduction André Beaujard, Connaissance de l’Otient, Gallimard / Unesco, 1968, p. 197.

21/07/2017

Images de la vieille ville, Périgueux (© Photos Chantal Tanet)

Périgueux, 1.JPG

Périgueux, 2.JPG

Périgueux, 3.JPG

 

© Photos Chantal Tanet

29/06/2017

L'étang aux nénuphars

étang, 2.JPG

 

étang .JPG

étang 4.jpg