Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2020

Paul-Jean Toulet, Contrerimes

Paul-Jean-Toulet.jpg

XLIII

 

Ainsi, ce chemin de nuage,

   Vous ne le prendrez point,

D’où j’ai vu mon sourire au loin

   Votre brillant mirage ?

 

Le soir d’or sur les étangs bleus

   D’une étrange savane,

Où pleut la fleur de frangipane,

   N’éblouira vos yeux ;

 

Ni les feux de la luciole

   Dans cette épaisse nuit

Que tout à coup perce l’ennui

   D’un tigre qui miaule.

 

Paul-Jean Toulet, Contrerimes,

dans Œuvres complètes, Bouquins

/ Robert Laffont, 1986, p. 18.

Écrire un commentaire